FR
03/02/2020

Du bon usage du CBD chez les sportifs

Du bon usage du CBD chez les sportifs

Il améliore la qualité du sommeil, stimule la régénération musculaire et calme la douleur – grâce à ses nombreuses vertus positives, le cannabidiol (CBD) est également recommandé aux sportifs. On vous explique pourquoi.

La nouvelle s’est aussi répandue jusque dans les cercles de sportifs: le cannabidiol (CBD) n’est certes pas un remède miracle, mais il possède diverses propriétés qui peuvent aussi se révéler bénéfiques pour les sportifs. En effet, il a été prouvé que le CBD avait des effets lénifiants et anxiolytiques – en réduisant notamment la sécrétion de cortisol, l’hormone du stress. Par conséquent, il est aussi à même d’améliorer la qualité du sommeil. Et un sommeil réparateur est justement ce qui permet de rester durablement en forme après une activité physique intense. Bien dormir stimule en outre la capacité de concentration et améliore la coordination. Lorsque l’on dort, le corps produit une hormone de croissance qui accélère la régénération et le développement des muscles.

Les vertus anti-inflammatoires et analgésiques du CBD font de la substance un allié de choix pour les sportifs. Ces propriétés anti-inflammatoires ont une influence positive sur les processus inflammatoires naturels du corps humain, qui favorisent à leur tour une régénération rapide des muscles. Aussi, le CBD peut aider en cas de courbatures, un mal récurrent et bien connu des sportifs aguerris.

On conseille souvent aux athlètes (de haut niveau) qui souffrent de douleurs chroniques à la suite de leurs entraînements de prendre des antalgiques – parfois très forts – afin d’atteindre leurs objectifs. Il n’est pas rare qu’on leur prescrive des opiacés, comme le fentanyl, qui rendent toutefois fortement dépendants. De grandes fédérations sportives comme la NFL américaine (National Football League) cherchent de ce fait des alternatives. Puisqu’il a été prouvé que le CBD possédait des propriétés anti-douleur, ne rendait pas dépendant et n’était pas psychoactif, cette substance fait de plus en plus d’adeptes parmi les sportifs. Ce n’est pas un hasard si la NFL a fait savoir il y a quelques mois qu’elle finançait plusieurs études portant sur le recours au CBD contre les douleurs.

La consommation de CBD chez les sportifs de haut niveau s’appuie notamment sur le fait que l’agence mondiale antidopage (AMA) a, en septembre 2017, rayé la substance de la liste des produits dopants interdits. Les athlètes qui prennent part à des compétitions ont ainsi la possibilité de jouir à leur tour des avantages du CBD. Les produits qui contiennent d’autres cannabinoïdes en plus du CBD restent interdits, quoique le seuil limite pour le THC soit fixé à 0,2%.

Partager